Mon compte

Nouveau numéro

Pratique / Technique

Electrique

electrique_1Ca "Voltz" ?

 

Voltz est une nouvelle marque de batteries de types Lithium Polymère (Li-Po) qui a récemment vu le jour aux USA. Ces batteries sont distribuées par Revco qui gère, entre autres, Edge Rotorblades. De grands noms de l’hélico RC font partie de ce team naissant Kyle Dahl (sur Logo 600), Kyle Stacy (Align T700, Furion 6), Raquel Bellot (Align T700) ou encore, et non des moindres, Bert Kammerer (Align, Mikado, etc.).

 

 

 

 

 

 

 

Rapport qualité-prix

 

Cette marque de batteries est née de la volonté d’amener sur le marché une gamme de Li-Po à bas prix, de grande qualité. La bataille aurait pu être perdue d’avance eue égard aux nombreuses marques Asiatiques qui inondent le marché de produits concurrents. Mais le pari était de créer un produit qui, outre un prix attractif, offre des performances en termes de puissance délivrée et de longévité à même de concurrencer les plus grandes marques. Pari gagné ? Petit à petit, la gamme des batteries Voltz s’agrandit. Aujourd’hui, elle s’étend du Li-Po de réception en 2S à 20€ aux accus 6s 5100maH en 45C à 160€ !

 

Les tests

 

Les accus Li-Po Voltz testés ont été utilisés sur mon Furion 6 (essai, in HELICO RC n°8) en 2 x 5S 4500 mAh en 45C (photo 1). A leur réception, on prend conscience du niveau de fi nition avec une fabrication très soignée. Les prises Deans sont soudées d’origine (photo 2). La prise d’équilibrage est de type JST-XH (photo3). Jusqu’à récemment, la prise d’équilibrage était de type Thunder Power (photo 4 : anciennes prises d’équilibrage). Le choix se porte désormais sur du JST-XH pour correspondre à la nouvelle gamme de produit Voltz commercialisée, notamment les chargeurs (on en reparlera dans ces colonnes).

 

electrique_2Il est vivement conseillé de roder ces accus. Pour ce faire, il suffi t, lors du premier vol, de ne pas trop leur en demander et de ne les vider qu’à 50%. Lors du deuxième vol, il est autorisé de les décharger à 70% en sollicitant davantage le pas collectif/cyclique, donc la consommation. En tout état de cause, il me reste rarement moins de 30% dans mes accus. A partir du troisième vol, on peut facilement se faire plaisir, bien que la pleine puissance n’apparaisse qu’à compter des 5-7 cycles.

 

Ces batteries ont une excellente capacité de décharge : jusqu’à 45C en continu, 90C en pointe. Cela signifie donc que pour un accu de 5000mAh (5Ah) on pourra demander une décharge de 45 x 5 = 225A ! Ca commence à faire ! Attention à vos contrôleurs !

 

De même, si vous ne souhaitez pas attendre sur le terrain pour la recharge de vos accus, moyennant quelques précautions il est possible de les charger à 4C maximum et toujours sous surveillance ! Toutefois, 1C à 3C offrent nettement plus de sécurité (soit 20A maximum pour mon exemple de 5000mAh). Ainsi, en 15 minutes, vous serez prêts pour un nouveau vol.

 

Attention cependant : avant de débuter la charge, les accus doivent impérativement être froids et vos chargeur/alimentation stabilisée/câbles de charge dimensionnés pour une charge rapide.

 

Enfin, ne chargez jamais à 4C (ni même 1C) sans surveillance. A 4C, la chimie des éléments est profondément « agitée ». Aussi est-il recommandé de charger très régulièrement à 1C, gage de longévité. Pour l'avoir testée, la charge en 4C ne pose pas de problème particulier, ponctuellement et sous surveillance, et c’est intéressant pour accomplir davantage de vols dans une journée.

 

 

Chaleur ambiante ?

 

electrique_3Malgré des pointes à 144 A de consommation pour 4200 Watts, mes accus ne sont jamais véritablement montés en température (40-60° C). Il faut reconnaître que lors des essais, la température extérieure était basse.

On ne peut pas véritablement en tirer de conclusion, sauf à réaliser que, malgré ce froid persistant, je n’ai jamais constaté une décharge excessive, ni un manque de puissance, bien au contraire. La force de ces accus est une puissance délivrée constante. Je m’explique : souvent, avec des accus bon marché, la puissance est disponible au début, puis chute rapidement. Seuls des accus haut de gamme et couteux génèrent une puissance régulière. Là encore, Voltz a réussi son pari : si la puissance fournie est légèrement inférieure (et encore...) à celle délivrée par des accus tiers en début d'utilisation, elle reste néanmoins constante.

 

C’est un appréciable avantage !

 

Aujourd’hui…

 

… certains de mes packs approchent les 50 cycles (photo 5) et je n’ai pas à me plaindre du rendement. Ce qui est certain, c’est qu’un bon entretien des packs d'accus fait aussi la différence, tel un maintien à 50% de la capacité dans le cas d'un stockage prolongé. Quoi qu'il en soit, ces packs respirent la santé et Revco semble très bien parti pour faire de Voltz une référence ! Reste à voler et encore voler. Je vous ferai signe via ces colonnes vers les 200 cycles, histoire de faire un point sur leur comportement ! Si tel devait être le cas, nous serions confrontés à une véritable « Ré-voltz-ution » qui pousserait à reconsidérer sérieusement le thermique !

 

 

Bons vols !

 

 

Article HELICO RC N°9

Commander

 

Administrateur 1| 10 Juillet 2012